La fièvre vous inquiète ? Il n'y a pas que vous.

Pour les parents, la fièvre peut être une source d'inquiétude. Cependant, la plupart du temps, c'est le manque de compréhension qui peut les rendre si inquiets. Dans cet article, nous allons expliquer ce qu'est une fièvre, quelles en sont les causes et comment l'éviter.

Qu'est-ce qu'une fièvre ?

La fièvre est la réponse naturelle du corps pour combattre une infection, la température corporelle est alors élevée. Une température corporelle élevée aide le système immunitaire à travailler plus efficacement. Des études ont montré que nos globules blancs combattant les infections sont stimulés et que la production d'anticorps augmente quand notre température augmente. 

Le deuxième objectif de la fièvre est que des niveaux de chaleur élevés dans le corps ralentissent, et dans certains cas stoppent, la croissance et la reproduction de certains types de bactéries qui ne peuvent pas fonctionner dans des environnements trop chauds. 

Nous savons que la science derrière une fièvre peut être accablante. Cependant, ce qu'il faut garder à l'esprit, c'est que c'est le moyen immédiat et le plus efficace pour notre corps afin de lutter contre une infection.

Qu'est-ce qui cause une fièvre ?

Malheureusement, il n'y a pas d'explication simple sur quels facteurs externes causent une fièvre, car elle peut être le symptôme d'une multitude de maladies. Une fièvre se déclare car notre système immunitaire inonde notre corps avec une substance qui affecte l'hypothalamus, la zone du cerveau contrôlant la température. Les causes les plus courantes chez les enfants sont les infections des voies respiratoires supérieures, la grippe et les infections des oreilles. Alors que le corps lutte contre ces infections, une fièvre se déclare rapidement et votre enfant se sent patraque, fatigué et mal à l'aise. Alors que ces afflictions prennent effet et que notre hypothalamus s'active, notre température commence à grimper.

Quand faut-il traiter une fièvre ?

Une fièvre est la réponse naturelle du corps face à une infection. Cela présente donc un dilemme : quand décide-t-on d'intervenir ? Alors que votre bout de chou ne se sent pas bien, la fièvre aide en fait son corps à lutter contre l'infection. Cela peut être bouleversant de voir votre enfant avoir chaud et être mal à l'aise, mais c'est son corps faisant ce qu'il faut pour qu'il se sente bien à nouveau. De l'avis général, il est recommandé, à moins que l'enfant soit clairement bouleversé,, qu'il vaut mieux éviter de réduire sa température avec des antipyrétiques. Cela dit, il est important de connaître les symptômes à surveiller pouvant accompagner une fièvre. Si, à tout moment, l'enfant a des maux de tête, des douleurs musculaires ou ne répond plus, il est important de consulter immédiatement un médecin.

Que pouvez-vous faire ?

Le malade doit rester hydraté. Alors que le corps de votre enfant répond avec une élévation de la température pour combattre l'infection, il est important qu'il reste hydraté.. Une fois la fièvre installée, il perdra rapidement des fluides via la sueur et il faut donc les remplacer. De l'eau, des fluides d'hydratation ou du lait suffiront et si vous avez du mal à le faire boire, essayez de lui proposer sa boisson avec une paille ou dans un verre spécial afin de rendre les choses plus intéressantes et engageantes pour lui.

Laissez-le se reposer. Encouragez votre enfant à se reposer, ce qui permettra à son corps de se rétablir. Connaître quelques moyens faciles et efficaces pour l'aider à se rafraîchir et à se sentir plus à l'aise l'aidera à se détendre, à récupérer et à redevenir lui-même.

Comment éviter une fièvre

N'oubliez pas d'essayer d'éviter de propager la maladie à vous-même ou à d'autres membres de la famille. Désinfectez régulièrement les surfaces et les poignées de porte, gardez un niveau d'humidité de 40 à 60 % dans la pièce et gardez le système immunitaire de votre famille en forme avec un régime sain et riche en nutriments. Un régime équilibré de fruits, légumes et protéines saines, idéalement avec de la viande maigre et du poisson. Prendre soin de vous peut être aussi important que prendre soin d'eux !

N'oubliez pas, si vous êtes inquiet, n'hésitez pas à chercher un avis médical. Contactez votre médecin généraliste ou pédiatre si votre enfant :

  • a moins de trois mois et a une température orale de 37,4°C ou plus
  • a entre trois et six mois et a une température orale de 38,5°C ou plus
  • montre d'autres signes de maladie comme des vomissements persistants, un refus de manger, de la somnolence, une perte d'énergie.